La viande est un animal que j’aime
Performance
25 minutes
5-minute excerpt
Camera: Guylaine Séguin
Editing: Belinda Campbell
Photos: Pascale Tremblay
Presented for the exhibition, De la performativité à la théâtralité
Curator: Pascale Tremblay
Espace projet, Montréal
June 2014

A solitary game, a fascination with one’s image and genitals, with the act of swallowing. The clown acts out at the navel of discovery.
B.C.

The character developed here continues to explore solitude and the discovery of their sexuality with new tools – honking clown noses and a mirror. A masturbatory game with noses, solitary play, and a rapport with the other through the mirror weave an intimate dialogue, a meeting with the spectators who, near the end, sees themselves in the mirror.

La viande est un animal que j’aime
Performance
25 minutes
Extrait de 5 minutes
Caméra: Guylaine Séguin
Montage: Belinda Campbell
Photos: Pascale Tremblay
Présentée dans le cadre de l’exposition: De la performativité à la théâtralité
Commissaire: Pascale Tremblay
Espace projet, Montréal
juin 2014

Jeu de solitude, fascination de son image et de son sexe, déglutition, le clown performe ici au nombril de sa découverte.
B.C

Le personnage développé ici explorait encore la solitude et la découverte de sa sexualité avec de nouveaux outils soit des nez de clown sonores et un miroir. Le jeu masturbatoire des nez et le jeu de la solitude puis du rapport à l’autre avec le miroir ont tissé un dialogue d’intimité et de rencontre avec le spectateur qui se retrouvait, vers la fin, reflété dans le miroir.

 
 

La viande est un animal que j’aime from Belinda Campbell on Vimeo.